Savoir donner sans (presque) rien attendre en retour…

02/02/2021

LES CONVERSATIONS QUE L'ON ENTEND SOUVENT

« Mais Matthieu, pourquoi tu continues à distribuer gratuitement sur LinkedIn toute l’expertise de ton cabinet ? OK pour tes posts. Mais tes vidéos, tes guides pratiques, tes livres blancs et maintenant des tableurs Excel dynamiques c’est trop ! Tu dilapides le savoir de ton cabinet ! C’est quoi ta stratégie ?

…faire en sorte que les clients n’aient plus jamais besoin de toi ?

…former tes concurrents gratuitement ? 

Tu devrais savoir que ce qui est donné gratuitement n’a pas de valeur aux yeux des clients. Non, vraiment je ne te comprends pas ! » 

Matthieu : « Imagine un instant un plombier qui dévoile sur sa chaine YouTube tous les outils et toutes les étapes pour effectuer les réparations les plus fréquentes ».

Un contact professionnel : « un plombier ColisConsult quoi ???  »

Matthieu : « Oui c’est ça !

Alors oui, il va permettre à des « clients potentiels » de se passer des services d’un plombier (lui ou un autre) et de se débrouiller seuls. Mais de toute façon la majorité d’entre eux n’étaient pas (encore) prêts à payer son savoir-faire à sa juste valeur… 

Par contre, il y a des clients potentiels, qui eux, sont prêts à payer pour un travail bien fait sans avoir à se salir les mains, et sans risque de mauvaise surprise.

A ton avis, s’ils tombent sur les vidéos de notre plombier YouTubeur, avec qui vont-ils avoir envie de travailler ?

Vont-ils même prendre le temps de consulter un autre plombier ? (Autant passer par le premier non ?).

Pas besoin de te faire un dessin hein ! »

L'ARGUMENTATION DU CABINET COLISCONSULT

Cet exemple de discussion illustre notre stratégie de contenus sur LinkedIn, mais comme tout exemple il a ses limites. En effet, il pourrait donner le sentiment que ColisConsult ne s’adresse finalement qu’à ceux qui n’ont pas de « plombier » en interne.

Si c’est bien le cas de PME, PMI et autres e-commerçants en croissance que nous accompagnons, nous avons aussi des clients (Arkema, Danone, Lacoste…) qui ont déjà des acheteurs et/ou responsables transport dans leurs effectifs.

Cependant, grâce à nos contenus, ils ont identifié une expertise sectorielle et un savoir-faire complémentaire à celui de leurs équipes. Et ils souhaitent en profiter.

Bref, ils comprennent (presque tous seuls) qu’on va leur faire gagner du temps et donc de l’argent (à fortiori quand on est payés exclusivement au résultat un an plus tard).

Et à la fin de notre mission, ils acceptent de nous recommander, voire d’animer un atelier avec moi, car on leur a donné encore plus que ce qu’ils attendaient ! Du coup, leurs recommandations vont alimenter nos contenus, qui seront vus par tous nos followers…

…la boucle est bouclée !

La boucle est bouclee

Donner accès à l'expertise de ColisConsult au plus grand nombre est un choix assumé, mais pas forcément altruiste ! 

Il faut savoir accepter que la grande majorité de nos lecteurs se servira de nos contenus pour mieux acheter tout seul... et que seule une petite minorité cherchera à profiter de notre expertise en nous contactant pour une éventuelle mission d'optimisation de leurs envois. Mais ces quelques retours spontanés sont bien suffisants pour justifier l'investissement en temps (et c'est tellement plus valorisant que de devoir démarcher au téléphone des entreprises qui n'ont rien demandé !)

Pour suivre nos actualités, vous pouvez intégrer le groupe "Acheteurs transport" sur LinkedIn ou prendre directement RDV avec Matthieu Erly, fondateur du cabinet ColisConsult ici: Calendrier en ligne